NEWBORN

De nombreuses  informations concernant le rapprochement des 2 groupes TF1 et M6, vous ont été communiquées par voie de presse interne et externe... 

Ces informations concernaient principalement les modalités de cette fusion et surtout, les avantages qu’elles procureraient aux 2 sociétés dans un contexte concurrentiel fort.

Mais quels sont les risques encourus par les salariés des 2 groupes ?
C’est la principale question à laquelle tentent de répondre les organisations syndicales du Groupe TF1, en ayant mandaté par biais du CSE de TF1 SA, une expertise auprès d’un cabinet de conseils.

Cette expertise devra répondre aux interrogations que vous vous posez, à savoir :

- Quel sera le contexte économique et financier du nouvel ensemble ?
- Quels seront les enjeux associés aux contraintes réglementaires ?
- Quelles seront les modalités financières du projet de reprise ?
- Quelles seront les conséquences sociales ?
- Quel est l’enjeu du projet industriel et son impact environnemental ?

Toutes ces questions ont été précisées dans une lettre de mission rédigée conjointement entre les organisations syndicales et le cabinet d’expertise.
La finalité est la rédaction d’un rapport permettant aux élus du CSE de mieux appréhender la future fusion tout en y intégrant les salariés du Groupe M6.

Ce rapport sera attendu dès que l’Autorité De La Concurrence (ADLC) aura rendu ses conclusions définitives (au 17 octobre 2022). S’en suivront alors, une information et une consultation du CSE qui rendra dès lors un avis éclairé sur les futures conditions de travail et leurs éventuelles conséquences sur nos organisations.

Un autre point sur lequel travaille la CFDT concerne les mandats des élus de M6. En effet, lorsque la fusion prendra effet, ces derniers passant sous contrat TF1, perdront leur mandat d’élus et ne pourront représenter les salariés du Groupe M6 dans les instances CSE de la nouvelle structure.

Pour la CFDT Groupe TF1, il n’était pas envisageable que ces représentants des salariés ne puissent intégrer les listes électorales lors des prochaines élections.

La CFDT a accepté de proroger les mandats des élus actuels jusqu’aux futures élections du nouveau groupe, établies du 11 au 21 avril 2023 pour le premier tour.