Groupe TF1 - NAO 2022

Après cette récession historique dûe à la crise sanitaire, 2021 s’est avérée être l’année du rebond avec une croissance proche de 6%. Cette croissance s’est accompagnée d’une très forte inflation, tirée par la hausse des tarifs de l’énergie et des biens d’usage courant, les biens durables et les services. 

Lors des réunions de négociation annuelles obligatoires (NAO), la CFDT Groupe TF1 a rappelé que les efforts fournis par les salariés du Groupe en 2021, ont permis d'atteindre les très bons résultats des objectifs collectifs et que l'inflation, estimée à 2,8% (avec un pic à 3,5%), impactait surtout les plus bas salaires du groupe. La CFDT a également rappelé que les primes versées au titre des résultats collectifs ne peuvent se substituer à un élément de salaire. Les Organisations syndicales se sont réunies en marge de ces négociations, et ont demandé unanimement, le versement d'une augmentation générale. En réponse, la Direction du Groupe TF1 a, une nouvelle fois, refusé le principe de l'augmentation générale, mais a proposé une distinction du pourcentage de l'augmentation individuelle selon un seuil de salaire annuel brut.  Si l'application d'un taux différencié selon le montant de la rémunération brute annuelle apparaît comme une mesure plus juste, elle n'en reste pas moins difficilement vérifiable.

De manière prévisible, la Direction de TF1 a surtout mis en avant les très bons résultats du Groupe et a proposé de verser un supplément de prime de 50% sur la participation.

Bien que les montants exacts de la participation et de l’intéressement ne soient, pour l’heure, pas encore connus, la CFDT se réjouit d'une telle annonce bien qu'elle ne concerne pas toutes les filiales du Groupe (qui participent pourtant à nos résultats), et qu'il s'agit là d'une "prime" et non d'un élément de salaire.  

L'ensemble des avancées sociales accordées par la Direction,  ont été présentées via le site Intranet de TF1.

Malgré ces résultats en demi-teinte, la CFDT (comme toutes les autres organisations syndicales) a validé cet accord qui reste, somme toute, équilibré au vu du contexte économique et social actuel.

LA CFDT TF1 RESTE ATTACHÉE, PLUS QUE JAMAIS, A LA JUSTICE SOCIALE, AU RESPECT DU TRAVAIL DE CHACUN ET À UNE RÉMUNÉRATION JUSTE POUR CHAQUE SALARIÉ DU GROUPE TF1.