TELETRAVAIL : PAYER POUR TRAVAILLER ?

Rendu obligatoire par le gouvernement pendant cette période de crise, le télétravail n'est pas sans conséquences pour les travailleurs : isolement, pertes de repères professionnels,  conflits familiaux mais également budgétaires.

Début octobre, le Groupe Bouygues a décidé d’un cadrage commun à l’ensemble de ses sociétés, permettant l’octroi d’un budget de prise en charge «one shot» des frais d’installation en matière d’équipements, sans contrepartie pour les frais annexes.

Par vos nombreuses remarques, les élus CFDT TF1 ont transmis une liste de propositions en matière d’indemnisation et de fourniture d’équipements à la Direction du Groupe TF1, comme une participation journalière aux frais inhérents au télétravail . Une partie de nos revendications ont été entendues  notamment par l’attribution d’une somme forfaitaire de 180€ pour l’achat de matériel informatique et de bureau, avec rétroactivité au 16 mars 2020, ainsi que la possibilité de prêt de matériel pour les CDD et les alternants éligibles  de plus de 3 mois, mais aussi pour les autres,  en cas  de situation nécessitant le télétravail.

Si cette participation nous paraît encore nettement insuffisante, la CFDT TF1 considère qu’il y a une volonté marquée de la Direction de TF1, d’accompagner les salariés, en améliorant leurs conditions de télétravail.

Afin de répondre à l'urgence de la demande, la CFDT a signé l'avenant portant sur l'environnement et les équipements de télétravail. 

Toutefois, la CFDT Groupe TF1 maintient sa proposition de  reconnaissance journalière des frais engagés par chaque salarié en télétravail (estimée selon nos calculs à 10€ par jour télétravaillé) , et portera cette revendication auprès de la Direction, lors de la renégociation de l’accord «Télétravail».

 

Le bureau syndical CFDT.